6 déc. 2013

Ma radio

Photo trouvée sur le Tumblr http://lamaisonronde.tumblr.com/

Ma radio a 50 ans. Pour moi c'est à 15 / 16  ans que je l'ai découverte. Mon père était Europe 1... pas de bol. En partant en vacances je priais pour que l'hélico d'Europe Numéro 1 ne nous arrête pas à une station d'autoroute pour nous faire gagner des cadeaux.
Ma radio c'était déjà France Inter.
/ Passez les bornes y'a plus de limites / Le Noir / Le Journal du matin / La revue de Presse de Pascale Clarke à la rentrée 2003 et Noir désir dans les oreilles / La chanson On / Les lectures de lettres d'amour l'été 1995 so érotique ! / Sur les épaules de Darwin / Un temps de Pochon / Le bruit de la moto de Là bas si j'y suis / Downtown /  Le masque et la Plume / PJ Harvey en  Black Sessions / La voix de José Arthur même si je n'aime pas le théâtre autant que le cinéma / La voix de Kriss / Zoé Varier / Les disques passés quand la radio fait grève / Macha la nuit /  Patricia Martin / L'Afrique enchantée / La grille d'été / François Morel for Ever /et je suis sûre que j'en oublie ... On complète ensemble ?

Merci, merci beaucoup d'avoir compléter avec moi ! Je retiens des émissions que j'avais oublié dans ma liste : Guillaume Gallienne, la météo marine, l'Atelier de V Josse, Rebecca Manzoni, Mangin Palace, Guillon quand il était bon, Eklectic et Pollen bien sûr... Jean Louis Foulquier est allé faire la bise à Kriss.

C'est sur cette radio que j'ai appris la libération de Nelson Mandela et c'est elle que j'ai allumée quand je ai appris sa mort la nuit dernière. La voix est Libre. La voie est libre.




"Ma Radio", la Grande Sophie et lesmusiciens de... par radiofrance

en Bo cette très belle Chanson de la Grande Sophie : Ma radio

34 commentaires:

  1. Un jour je te montrerai mon reportage sur la Maison...

    RépondreSupprimer
  2. Le Jeu des mille francs bien sûr, et puis Le masque et la plume, Le pont des artistes, Rebecca Manzoni et Paula Jacques, les Radioscopies, Rue des entrepreneurs, et puis j'en passe !

    RépondreSupprimer
  3. Ah la moto de daniel mermet... le metalophone du jeu des 1000 francs (qu'on écoutait en Algérie sur les grandes ondes), la météo marine, rebecca manzoni, les p'tits bateaux, l'as tu lu mon p'tit loup (adl à l'oreille collée au poste à ce moment-là), le masque et la plume of course, joel collado, les blacksessions de Lenoir, Nicolas Demorand, la revue de presse de nicolas poincaré, frederic pommier, certaines chroniques de Nicolas rey, le mangin palace... eh ouais, c'est aussi ma radio que j'aime même quand elle est en grève car sa programmation musicale est top ;-)

    RépondreSupprimer
  4. moi mon père c'était sud radio :( c'est pire non,
    j'ai écouté France inter pendant des années la revue de presse de Pascale Clarck que j'adorais et qui maintenant m'énerve au plus au point en plus les kids du Bondy blog parlent comme elle eça m'exaspere.
    J'ai découvert France inter un jour par hasard je suis tombé sur l'émission de ruquier avant rien à cirer au début des années 90 qu'est-ce que c'était drôle;
    Rebecca Manzoni sur les programmes d'été quand elle prenait un pola de l'invité et qu'elle le mettait sur le site internet mais je n'avais pas d'ordi à l'époque,
    maintenant mes podcasts sont vous autres de Zoe Varier le masque et la plume , sur les épaules de Darwin, ça peut pas faire de mal, la chronique de François Morel, les nuits de Lavige ( j'essaie d'écluser les archives avant que tout disparaisse) et Pop etc
    pour le reste c'est quand je tombe dessus par hasard mais en général entre 9h et 15h je zappe sur france culture sauf s'il y a le jeu des milles euros

    RépondreSupprimer
  5. Oui, Rebecca Manzoni, Vincent Delerm depuis longtemps (j'ai des podcasts qui ont 8 ans !), l'univers sonore de certaines émissions... Et 'On va déguster' qui rend encore plus joyeuse la popote du dimanche !

    RépondreSupprimer
  6. Mon père aussi était Europe 1. Curieusement j'en garde de beaux souvenirs puisqu'ils étaient liés aux départs en vacances.

    Oui, Inter c'est ma radio aussi, même si je tourne le bouton de plus en plus souvent vers Culture maintenant ...
    Mes premiers souvenirs remontent à ChariVari, que j'écoutais en sortant d'un boulot épuisant et délétère. Je conduisais de nuit avec le générique dans les oreilles, souvent les larmes aux yeux d'une journée qui avait été Trop (rajoute après moi : nulle, méchante, usante), me régalant de l'émission. Il y a eu le Mangin Palace aussi, mon meilleur souvenir je crois. J'aime aussi la voix de Guillaume Gallienne dans Un peu de lecture ça ne peut pas faire de mal.
    Ah oui, bien sûr mon chouchou reste Bernard Guetta avec sa chronique Géopolitique, celle qui me rajeunit et me renvoie directement dans un amphi de la fac, il y a presque 20 ans maintenant, alors que je buvais les paroles de professeurs qui auront marqué mon parcours.
    Merci Mu pour ce joli rappel, je laisse la parole à tes autres lecteurs/trices !

    RépondreSupprimer
  7. moi mes parents étaient inter, alors les plus lointains souvenirs c'est le tribunal des flagrants délires, et puis kriss que j'avais pu rencontrer quand j'étais stagiaire, et puis en rentrant du boulot, je me branchais sur synergie de jean-luc hesse, je me souviens, une fois rentrée à la maison, restée dans la voiture pour écouter la fin... le pop club de josé arthur, les chroniques de philippe meyer chez patricia martin le matin, le générique du "grand bain" qui me trotte souvent dans la tête, l'Afrique enchantée aussi, morel for ever aussi.... et qu'est-ce que je me régale à réécouter leurs archives ces jours.....

    RépondreSupprimer
  8. C'était un des grand plaisirs des vacances en France : pouvoir écouter France Inter !
    Je me souviens d'heures passées dans la voiture, dans le camping, à écouter des émissions.
    Depuis la radio sur internet et le podcast, c'est toute l'année, même chez nous!

    RépondreSupprimer
  9. j'ai grandi avec France Inter, c'est toujours ma radio...je complète avec Rebecca Manzoni, Charivari, José Arthur, Philippe Meyer, la voix de Patricia Martin, la météo marine (tous ces noms de vents et de courants qui me faisaient rêver)... Merci pour la chanson, je ne la connaissais pas...

    RépondreSupprimer
  10. et foulquier, j'ai oublié foulquier !!!!

    RépondreSupprimer
  11. Et "L'oreille en coin" le dimanche matin! (dans les années 70)

    RépondreSupprimer
  12. Ma radio aussi, j'ai grandi avec France Inter, mon père écoutait Le Tribunal des flagrants délires alors que j'étais toute petite et mes premiers souvenirs d'Inter sont ceux de Rien à cirer, le dimanche matin. Je revois la maison ouverte aux 4 vents alors que nous faisions le ménage, la radio à fond avec Ruquier, Sophie Forte et tous les autres, mon père qui cirait la table, ma mère qui préparait à manger... c'est vieux, c'est avant le divorce.
    Et puis, vers 14ans, j'ai écouté France Inter sur ma mini chaine dans ma chambre : je vouais un culte à Michel Grégoire et à son émission "Bien entendu", et à Kriss, bien sûr. Quand j'étais en Terminale, j'avais laissé un message sur son répondeur, elle l'avait diffusé, j'étais hyper fière. Je me souviens que je programmais la chaine pour qu'elle se déclenche à la bonne heure et j'enregistrais les émissions sur des K7. J'ai pleuré quand j'ai appris la mort de Kriss il y a 4ans.
    J'ai envoyé une carte postale toutes les semaines au jeu de Cinéfilm pour tenter de gagner des DVD, je n'en ai jamais gagné.
    J'ai vénéré Pierre Bouteiller et son "Quoi qu'il en soit", Jean-Luc Hess et son "Synergie".
    J'ai entendu pour la première fois Vincent Delerm dans "Le Fou du roi", Bertrand Delanoë était l'invité et mon chanteur chouchou avait chanté "La vipère du Gabon". C'était il y a 10 ans. J'ai écouté, l'oreille suspendue au poste "l'Atelier" de Vincent Josse consacré à Beaupain, et celui de Chéreau aussi.
    Ca fait 15 ans que mon premier réflexe le matin est d'allumer France Inter.
    Je n'écoute QUE France inter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah là là, moi aussi j'ai enregistré des émissions de Kriss sur des K7 pour ne pas les rater... Et les chroniques de Sylvie Coulomb chez Foulquier. Et les délires de Gérard Lefort. Et le culture club de Maurice Achard et Catherine Nivez... Bonheur!

      Supprimer
  13. Bernard Lenoir et sa bise à l'oeil!
    Stéphane Guillon et son billet sur DSK un matin de février 2009!
    Panique au Mangin Palace!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ce billet de Guillon, je me souviens que l'Homme me l'avait fait écouter en pod-cast car je l'avais loupé le matin, un grand moment!

      Supprimer
  14. Et bien, je me pose des questions sur vos âges respectifs mesdames... moi mes souvenirs c'est l'oreille en coin écoutée dans ma chambre de lycéenne (milieu des années 80...) alors que mes parents étaient plutôt RTL... ;o) Depuis j'ai des souvenirs en pagaille de fous rires, de larmes, d'émotion et de réflexion, découverte de musiques nouvelles et surtout toujours très hétéroclites (des polyphonies corses, à Vincent Delerm ou REM. Ces dernières années je n'y trouve plus toujours mon compte alors j'écoute en différé ce que je veux. Au milieu de tout je choisi un souvenir, un moment de plaisir intense avec François Morel (chez Ruquier à l'époque) s'adressant à Line Renaud à la façon de Malraux accueillant Jean Moulin au Panthéon "entre ici Line Renaud..." terminant son billet en soulignant à quel point cette femme est remarquable puisqu'après seulement quelques mois à ses côtés lui l'homme de gauche en est venu à voter Chirac... ;o)))

    RépondreSupprimer
  15. C'est mon quotidien. Toute à l'heure, j'entendais Emmanuelle Devos dire qu'elle vivait toute la journée avec France Inter et c'est pareil pour moi (bon, sauf quand je suis en classe... Mais dès que les élèves sont partis je me "branche" pour corriger mes cahiers ;-)) Il y a aussi dans mes favoris les "Ca peut pas faire de mal" de M. Galienne, les dimanche matins avec Rebecca Manzonni, feu le grand entretien de F. Busnel, et je me souviens d'une fabuleuse série sur Bashung l'été après sa mort.

    RépondreSupprimer
  16. France Inter est ma radio préférée depuis toujours ! C'est marrant parce que je viens à l'instant d'y consacrer un petit article ! Mon premier souvenir de France Inter, c'est Maman qui écoutait Radioscopie en faisant de la couture et pendant que je faisais mes devoirs (j'ai la nostalgie de Jacques Chancel) ! Perso, j'adore la chronique de François Morel, Live me do, Sur les épaules de Darwin, Eklectic, On va tous y passer, ça ne peut pas faire de mal... Et la programmation musicale colle parfaitement à mes goûts musicaux !

    RépondreSupprimer
  17. Bravo pour ce billet ! Moi aussi France Inter rythme mes journées (je l'écoute tous les jours de semaine de 8h30 à 15h ou 16h)...

    RépondreSupprimer
  18. Ah et Eve Ruggierri qu'on écoutait le matin en vacances, en prenant le petit-déjeuner, j'entends encore sa voix, et le générique, et ses histoires passionnantes. Et puis la météo marine, un poème ! C'est la radio familiale, et j'adore que mes enfants l'entendent comme je l'ai entendue enfant. J'aime entendre mon fils de 7 ans faire faire tourner "Nicolas Stoufflet" dans sa bouche comme je le faisais avec "Lucien Jeunesse".

    RépondreSupprimer
  19. Cosmopolitaines, Ça se bouffe pas ça se mange...
    Europe 1 à la maison, comme toi, et puis j'ai migré, vers 15 ans je pense... Maintenant, je vais faire "vieille conne", mais je trouve que c'est de plus en plus inégal. Le midi par ex, je n'allume plus... (Sauf aujourd'hui, tiens!)

    RépondreSupprimer
  20. Jamais pu écouter de ma contrée lointaine mais maintenant je pourrais non grâce à l'ordi ?
    Tu sais, c'est marrant, mais la grande Sophie, physiquement, elle me fait toujours penser à toi;)

    RépondreSupprimer
  21. Élevée à France Inter… matin et soir, j'entends encore "face au public" et les messieurs météo bien sûr, Lenoir pendant le lycée, Macha pendant les charrettes étudiantes. J'ai trahi France Inter à l'arrivée de Stéphane Bern et des pubs. Pour mille autres choses, et surtout France Culture.
    Mais l'affection est restée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ouais!… l'été des lettres d'amour, je m'en souviens aussi tellement c'était bon!

      Supprimer
  22. 24 h sur 24, la vie serait bien dure s'il n'y avait pas le pop cub avec José Arthur.....
    ET le repas du dimanche soir avec Le masque et la plume...
    Bon moi c'est comme Anaïs, france inter au biberon et un peu distance ces dernières années. Mais France Inter tous les jours quand même......
    Sans compter que cette Radio a toujours porté la musique de mon frère (Jî Mob et Toma Sidibé) et de ma belle soeur (Sandra Nkake).....

    RépondreSupprimer
  23. Monsieur X, Carrefour de lodeon, l'humeur vagabonde, la marche de l'histoire et bien encore. Mais j'aime de moins en moins la matinale et la tranche 11H00 - 14h00. Alors je zappe sur Culture...

    RépondreSupprimer
  24. Ma radio aussi, et mon père qui était (est toujours !!!) aussi Europe 1 ...

    RépondreSupprimer
  25. Moi j'adore le silence de cathédrale dans la maison quand sonne le masque et la plume et tellement de choses encORE...Mais j'aime moins de moins en moins le 11-12H45 , enfin ça depend des invités et puis j'attends toujours le billet de Nicole ferroni !

    RépondreSupprimer
  26. Tout ça oh oui...mais aussi des moments de bonheur avec "dernier parking avant la plage" - une émission d'été il y a quelques années. Aujourd'hui, j'aime écouter aussi certaines émissions de france culture...des débats d'idées que je ne retrouve plus sur france inter! dommage.

    RépondreSupprimer
  27. Eklectik...la voix d'EVe Ruggieri tous les matins à la maison pendant mon adolescence et sa façon unique de raconter...Jean-Luc Hesse à 18 heures, qui m'a tellement manqué longtemps...et les dimanche de 11 à 12 avec Daniel Schick qui interviewait pendant une heure...sans podcasts à l'époque on organisait notre journée autour...

    RépondreSupprimer
  28. Je pourrais aussi compléter, c'est aussi ma radio,celle qui accompagne ma solitude quotidienne, celle que j'ai découverte bien jeune et qui me correspondait (et toujours aimée!)alors que chez mes parents c'était plutôt RTL.

    RépondreSupprimer
  29. j'ai grandi avec france inter mais mes parents n'ont réussi qu'à m'en dégouter car je n'ai jamais compris que l'on puisse laisser une radio allumée dans le brouhaha d'une cuisine ou d'une conversation. Nous étions 5 à la maison et le silence y régnait rarement. Jeune adulte j'ai surtout écouter fip car on n'a pas besoin de rester aussi concentrée sur de la musique que sur des paroles. France inter pour moi, c'est aujourd'hui des moments sacrés. Je vendrais père et mère pour écouter dans le silence guillaume gallienne me lire des extraits du grand meaulnes. Ceux sont des moments privilégiés et qui restent rares : je circule à vélo, je ne suis pas seule dans mon bureau et les moments de solitude sont rares à la maison. Pendant les longs trajets en voiture je saoule tout le monde avec FI ou France Culture, mais je m'accroche et parfois, la récompense est au delà des espérances !

    RépondreSupprimer
  30. Elle m'accompagne tous les jours quand je suis seule à la maison, que je travaille ou pas d'ailleurs ...
    Mais elle hérisse mes enfants et mon homme, alors je l'écoute en cachette ;)

    RépondreSupprimer
  31. la nuit de la naissance de charlotte, xav a appelé macha et est passé à l'antenne ;-)
    nous aussi on l'aime!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup à vous qui passez par là et qui prenez le temps de laisser un commentaire.